Mémoriser les notes sur le manche de la guitare

Voici une question qui revient très souvent chez les débutants : comment faire pour apprendre les notes sur le manche ? Et ainsi ne plus être perdu ou galérer pour trouver la note qu’il faut.

Connaître son manche est une chose essentielle si l’on veut progresser à l’instrument. En effet, au lieu d’être restreint à la position donnée par une tablature, connaître les notes du manche permet de s’en libérer.

Avant toute chose, il est nécessaire de rappeler qu’il est contre-productif de vouloir apprendre TOUTES les notes sur TOUT le manche en l’espace de quelques jours. Il faut procéder méthodiquement, par paliers, et bien avoir en tête que la connaissance du manche viendra au fur et à mesure avec la pratique.

Prérequis

Il faut savoir que, du fait de la conception de l’instrument, le manche se décompose en deux grandes parties, à savoir, des cordes à vide au sillet jusqu’à la douzième case. A partir de la douzième case c’est exactement le même agencement de notes qui se répète !

Par ailleurs, vu que les cordes 1 et 6 donnent la même note (mi), mais à des octaves différentes, toutes les notes que nous connaissons sur l’une des cordes seront les mêmes pour l’autre corde !

Dans un premier temps, il faudra être à l’aise avec le nom des cordes à vide. En partant de la corde la plus grave : mi-la-ré-sol-si-mi.

Il faudra aussi être à l’aise avec l’ordonnance des notes, c’est-à-dire connaître l’ordre d’enchainement des notes naturelles, en montant et en descendant, et en partant de n’importe quelle note. Ex : do-ré-mi-fa-sol-la-si-do , mais aussi en partant de sol par exemple sol-la-si-do-ré-mi-fa-sol, et en descendant, exemple : ré-do-si-la-sol-fa-mi-ré.

Connaître le placement des deux demi-tons dans le segment de notes naturelles, c’est-à-dire entre le mi et le fa, et entre le si et le do. Sur la guitare, chaque case représente un demi-ton.

Méthodes

  1. Savoir repérer la note fondamentale de chaque accord que l’on connait, et s’en servir comme point de repère.
  2. Lorsque l’on connaît bien quelques points de repère, on peut alors se servir de notre connaissance de l’ordonnance des notes pour combler les trous entre ces points de repère. Par exemple : je connais le do corde de la case 3. Je sais que le si est à un demi-ton au-dessous du do, cette note sera donc sur la case 2 de la corde de la.
  3. Apprenez à jouer le même accord sur au moins deux positions différentes.
  4. Visualisez rapidement l’octave d’une note. Par exemple : je suis sur un sol, corde de mi grave case 3. Pour trouver l’octave supérieure de cette note, je vais sauter une corde et me déplacer de deux cases par rapport à mon point de départ. Donc l’octave du sol sera sur la corde de ré case 5. ATTENTION, cela change lorsque l’on part des cordes de ré et sol. Il faudra alors se déplacer de trois cases !
  5. Une fois que vous commencez à être à l’aise avec quelques points de repère, essayez de jouer la même note sur chaque corde.
  6. N’oubliez pas les notes dièses et bémols ! Et pensez bien que l’on peut nommer ces notes de deux manières différentes, soit avec un dièse, soit avec un bémol. C’est ce que l’on nomme l’enharmonie. Par exemple, un sol dièse sera la même note qu’un la bémol.

Pour plus de détails concernant chaque méthode, regardez la vidéo ci-dessus.

Bon courage !!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :