Comprendre les MODES #1

Bonjour ! Dans cette vidéo, je vous explique en détail ce que l’on nomme un « MODE« 

Il existe plusieurs appellations pour désigner ce que l’on nomme couramment les modes : modes diatoniques ; modes anciens ; modes ecclésiastiques ; modes grecs ; mode de la gamme majeure.
Parmi toutes ces appellations c’est probablement la dernière qui est le plus employée par la communauté guitaristique, et c’est aussi celle qui est la moins vraie.

Pourquoi ? Parce que, comme je vous l’explique dans la vidéo, la gamme majeure fait elle-même partie des modes diatoniques, elle n’en est pas l’origine !
L’origine des modes diatoniques se situe dans ce que l’on nomme l’échelle diatonique. Je vais y revenir.

Mais d’abord il est nécessaire de bien faire la différence entre 3 termes qui sont souvent confondus, à savoir les termes d’échelle, de mode et de gamme.

  1. ÉCHELLE : agencement de notes suivant un intervalle donné, sans hiérarchie, sans centre tonal, sans tonique, sans fondamentale. C’est juste une suite de notes.
  2. MODE : c’est la répartition des tons et demi-tons au sein d’une octave. C’est ce que j’appelle le squelette intervallique.
  3. GAMME : c’est l’application de ce squelette intervallique à partir d’une hauteur donnée.

Les modes diatoniques sont donc issus de l’échelle diatonique, qui n’est ni plus ni moins que ce que l’on nomme aussi le cycle des quintes.
Qu’on se représente comme ceci :

Mais aussi linéairement, comme ceci :

Vous avez ci-dessus ce que l’on nomme le segment heptatonique (7 notes) naturel du cycle des quintes, car il n’emploie ni dièses, ni bémols. 

C’est à partir de ce segment que nous pouvons déduire les modes.
Comment ? Tout simplement en réorganisant au sein d’une octave les sept notes du segment. Par exemple du Fa au Fa, nous aurons ceci :

Cette nouvelle organisation au sein d’un octave nous donne donc une répartition spécifique de tons et demi-tons, c’est cela que l’on nomme le mode !

Vous comprenez maintenant qu’à partir du segment heptatonique du cycle des quintes, nous pouvons former 7 modes différents, dont l’un deux sera le mode dit majeur, ou ionien, que l’on nomme communément « gamme majeure » (de do à do).

Dans une prochaine vidéo, je détaillerai la constitution intervallique de chaque mode, et je vous donnerai un exemple d’accord à jouer pour chaque mode.

Bon travail à vous, faîtes-vous plaisir.

Maxime

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :