Accompagnement JAZZ #1

Dans la vidéo ci-dessous, je vous montre 2 techniques simples et efficaces pour varier votre accompagnement jazz sur un accord de A m7 !

Imaginons que vous soyez en train d’improviser avec des amis musiciens et que vous fassiez tourner en boucle un accord de A m7. Ce genre de longues plages d’improvisation n’est pas rare dans le jazz modal (pensez à So What de Miles Davis ou Impressions de John Coltrane).
Un saxophoniste prend un solo, et là votre rôle en tant que guitariste sera d’accompagner et de suggèrer le contexte harmonique.
La question est maintenant de savoir QUOI JOUER ?!

Si vous êtes un guitariste avancé, vous avez sans doute déjà quelques idées. Mais pour les plus débutants, la première chose qui vous viendra à l’esprit sera de jouer les positions de Am7 que vous connaissez déjà !

Mais une fois celles-ci jouées, et devant la loooongue improvisation du saxophoniste, vous allez très vite tourner en rond.

Qu’à cela ne tienne ! Voici 2 idées simples pour varier votre accompagnement.

Utilisez la gamme pentatonique !

OUI ! La gamme pentatonique mineure que vous connaissez par cœur sera votre meilleure alliée !

Comment ? Tout simplement en jouant des intervalles construits avec les notes de la gamme.

  • Jouez des quintes : nous pouvons construire des intervalles de quintes avec les notes de la gamme. Nous aurons en réalité 4 quintes et une sixte mineure : La/Mi – Do/Sol – Ré/La – Mi/Do (sixte mineure) – Sol/Ré.
  • Jouez des accords de quartes : de la même manière nous pouvons construire des triades avec les notes de la gamme. Nous privilégierons ici des triades par empilement de quartes, qui donneront une couleur plus moderne à votre jeu. Pour les construire il suffit de prendre chaque note de la gamme et d’empiler à chaque fois deux intervalles de quarte. Par exemple : La – Ré – Sol.
    Attention ! Toutes les notes de chaque accords ainsi construit doivent faire partie de la gamme pentatonique mineure sur La. Si l’on part de Do, le premier intervalle ne sera pas une quarte mais une tierce majeure ! J’aurai donc la triade Do – Mi – La.

Pour plus de détails regardez bien la vidéo ci-dessus, j’y donne quelques exemples pour jouer ces techniques en contexte d’accompagnement.

Bon travail !

Maxime

PS : N’oubliez pas d’aller voir la deuxième partie de la série, on y parlera Triad Pairs (association de triades).

Pour téléchargez la TAB et la Backing Track, allez sur la page Ressources du site.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :