Jazzifier ses accords de Blues #2

Marre de jouer toujours les mêmes positions d’accords de septième de dominante sur votre blues ?

Vous allez voir que de manière très simple nous pouvons donner une couleur plus jazz à ces accords, en ajoutant des notes supplémentaires, et rendre le tout plus cohérent en utilisant des positions spécifiques.

Prenons l’exemple d’un blues en La. Les trois accords que nous jouerons sont : A7 / D7 / E7.
Pour l’instant pas de problème ! On va compliquer un peu les choses en ajoutant des notes bien spécifiques. Sur le premier degré, nous allons jouer un accord de A13, c’est-à-dire que l’on ajoute à notre accord de septième de dominante une treizième, ou, plus simple si l’on pense en équivalence d’octave, une sixte majeure. Nous ajoutons donc un fa# à notre accord, et nous allons le jouer dans la position suivante :

Pour l’accord du IVe degré, nous allons jouer un D9, c’est-à-dire que l’on ajoute une neuvième majeure, donc dans ce contexte ce sera un mi. Mais attention, l’accord que je vais vous montrer est un accord dit « sans fondamentale ». Cela veut dire que l’on ne joue pas la tonique de l’accord (le ré), ce qui ne pose pas problème si l’on joue dans un contexte de groupe, puisqu’il y a de grandes chances que votre bassiste la joue !
Voici la position de l’accord en question :

Vous remarquerez peut-être qu’il s’agit ici de la même position qu’un accord de F#m7b5. Pourquoi ? Parce que ce dernier possède 4 notes en commun avec l’accord de neuvième de dominante sur Ré !

Concernant l’accord du Ve degré, on va tout simplement jouer la même position que l’accord D9, mais un ton plus haut :

J’attire votre attention sur la manière dont s’enchaînent ces trois accords. Nous utilisons ici des mouvements conjoints pour passer de l’un à l’autre, et nous essayons de garder une cohérence harmonique en utilisant la technique de la note commune, entre les accords A13 et D9. Remarquez comment la note La (commune aux deux accords) reste en place sur la corde de si.

Bonus

Pour finir, voici un accord bonus pour vous, d’une couleur jazz particulièrement savoureuse, que vous allez réserver pour la dernière mesure de votre grille de blues. Il s’agit de l’accord du Ve degré E7, dans lequel nous jouons une quinte augmentée (si#, ou do) et une neuvième augmentée (fa double dièse, ou sol) !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :